L'ECLIPSE DE SOLEIL (Dégradation d'un ordre)

Le lieutenant de vaisseau au premier-maître :
Comme vous devez le savoir, il y aura demain éclipse de soleil, ce qui n'arrive pas tous les jours. Laissez monter les hommes à 8 heures, en tenue de service, sur les passerelles et les spardecks. Ils pourront voir le rare phénomène, et je leur donnerai les explications nécessaires. S'il pleut, il n'y aura rien à voir: dans ce cas, laissez les hommes dans les batteries.

Le premier-maître au second-maître :
Sur recommandation du capitaine, demain à 7 heures, il y aura éclipse de soleil en tenue de service. Le capitaine donnera aux spardecks et aux passerelles les explications nécessaires, ce qui n'arrive pas tous les jours. S'il pleut, il n'y aura rien à voir; dans ce cas, laissez les hommes dans les batteries.

Le second-maître au quartier-maître :
Par ordre du capitaine, demain à 6 heures du matin, ouverture de l'éclipse de soleil sur les spardecks et les passerelles en tenue de service. Le capitaine donnera dans la batterie les explications nécessaires sur ce rare phénomène, et parfois, il pleut, ce qui n'arrive pas tous les jours.

Le quartier-maître aux matelots :
Demain à 5 heures, le capitaine fera éclipser le soleil en tenue de service avec les explications nécessaires. Si parfois il pleuvait, ce rare phénomène aurait lieu dans les batteries, ce qui n'arrive pas tous les jours.

Les matelots entre eux :
Demain à 05 heures, le soleil sur le spardeck fera éclipser le capitaine dans les batteries avec les explications nécessaires. Si parfois il pleuvait, ce rare phénomène aurait lieu en tenue de service, ce qui n'arrive pas tous les jours.

Donnez une mission à :

- Un fantassin : Il ne comprend pas, il exécute et rend compte
- Un cavalier : il ne comprend pas, part au grand galop et revient en criant, "tout est perdu, sauf    l'honneur..."
- Un sapeur : il sourit, vous croyez qu'il a compris, non il a trouvé des objections....
- Un aviateur : il n'écoute pas et part dans sa voiture de sport boire un gin au mess
- Un officier d'Etat-Major : dès qu'il ouvre la bouche : foutez le camp !
- Un marin : ......... Il se démerde !
C'est l'histoire d'un type qui va s'engager dans la Marine.
Il arrive à la caserne et là un Quartier Maître lui demande:
- Est-ce que vous savez nager ? Le type répond: - Pourquoi il n'y a pas de bateaux ?

Dialogue de sourds Transcription d'une communication radio entre l'US Navy et les autorités canadiennes au large de Terre Neuve en octobre 1997 ou 1995 selon les sources (Garantie authentique).

US Navy: Veuillez vous dérouter de 15 degrés nord pour éviter une collision. A vous.

Canada: Veuillez plutôt vous dérouter de 15 degrés sud pour éviter une collision. A vous.

US Navy: Ici le commandant d'un bâtiment des forces navales américaines. Je répète: veuillez modifier                   votre course. A vous.

Canada: Non, veuillez vous dérouter, je vous prie. A vous.

US Navy: Ici porte-avions USS Lincoln, flotte navale des Etats-Unis, sous escorte de 3 destroyers et de 2                   frégates. Je vous demande de dévier votre route de 15 degrés nord ou des mesures                   contraignantes vont être prises pour assurer la sécurité de notre navire. A vous.

Canada: Ici, c'est un phare. A vous.

Sous les palmiers Il fait à Djibouti si chaud,
Si métallique, âpre, inhumain,
Qu'on planta des palmiers de zinc
Les autres mourant aussitôt.
Quand on s'assied sous la ferraille
Crissante au souffle du désert,
Il vous tombe de la limaille,
Bientôt vous en êtes couvert.
Mais vous possédez l'avantage,
Sous la palme au fracas de train,
D'imaginer d'autres voyages
Qui vous mènent beaucoup plus loin.

Jules Supervielle - Débarcadères 1922